Dernière mise à jour lundi, 04 décembre 2017 - 12:57

Charlotte Gainsbourg :  » Je remercie mon père pour une seule raison « 

Actu
5 novembre 2017 11:00 Di Redaction
3'

Les dernières déclarations de Charlotte Gainsbourg ont été déchirantes. L’artiste a parlé de son père, Serge Gainsbourg, et du suicide de sa soeur. L’actrice a déclaré : « Paris était devenu invivable d’autant que j’habite à deux pas de là où vivait mon père, rue de Verneuil. Je revivais sans cesse mon enfance, cela ravivait la douleur de l’avoir perdu lui, de l’avoir perdue elle. Nous avons décidé de partir à New York. Ce n’était pas rien, c’est une responsabilité que de déraciner ses enfants. Mais là-bas, je me suis remise à respirer, mes enfants me voyaient reprendre des couleurs ».

En ce qui concerne la plus grande douleur de sa vie, Charlotte Gainsbourg a fait des touchantes révélations. Sa soeur s’est suicidée en se jetant de son immeuble. « Je pense à elle tout le temps. C’est moi aussi qui veux la faire vivre, tout est en référence à elle. J’avais fait pareil à la mort de mon père, je m’étais mise à regarder tout à travers ses yeux », a-t-elle déclaré.

Charlotte Gainsbourg :  » Merci « 

Charlotte Gainsbourg, talentueuse actrice, dans son dernier entretien a fait des révélations qui concernent son papa. La femme a révélé la raison pour laquelle elle a été heureuse pendant son enfance.  » Je suis tellement heureuse que mon père m’ait filmée et qu’il ne se soit pas censuré, même s’il pouvait s’agir de choses choquantes. Ce sont des images qui restent, et qui comptent. Je suis extrêmement reconnaissante à mes parents de m’avoir laissée faire des films si jeunes.  »

À 46 ans, Charlotte Gainsborg s’est livré avec émotion au sujet de son père.  » Avec mon père, je chantais, je faisais trois prises et je plongeais dans la piscine. Je m’en foutais suffisamment pour garder mon insouciance. Il portait sur moi un regard bienveillant. Il était tellement heureux de ce que j’arrivais à faire, malgré tous les accidents… parce qu’il faut dire que je chantais un peu faux quand même. Il était touché. Et il n’y a rien de plus beau que ça. J’avais envie d’offrir la même occasion à mes enfants, même si je ne pense pas que cela soit une aussi belle occasion. »

Loading...
Loading...
LIRE COMMENTAIRES